Publications

La notification des procès-verbaux des assemblées générales en cas décès d’un copropriétaireCass. 3e civ. 12 mars 2020, n°18-11.988, F+D : le délai de contestation du procès-verbal d’une assemblée générale court même si le procès-verbal a été notifié par le syndic au copropriétaire décédé, dès lors que le syndic ne s’est pas vu notifier son décès. La notification de procès-verbaux d’assemblées générales par un syndic à l’étude du notaire chargé du règlement de la succession du copropriétaire décédé est régulière seulement si l’héritier a élu domicile en son étude ou lui a donné mandat de recevoir, en son nom, les notifications des procès-verbaux des assemblées générales.Arrêt commenté, ci-joint, pour la Revue des loyers, de la copropriété et des fermages n°1006 - Avril 2020.
Le coût de l'avocat

Le coût de l'avocat

En cas de procédure judiciaire, qu'elle soit engagée par vous ou par votre adversaire, vous avez pouvez être obligé de recourir aux services d'un avocat pour vous représenter. Dans un...